Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2013

A propos des "Lectures pour Frédéric II", éditions Alexipharmaque

article paru dans Valeurs actuelles n° 3944

 

Ce recueil de dialogues, d'essais, de méditations, forme un seul poème en prose dont la lecture est vivifiante, quelle que soit l'acuité souvent cruelle avec quoi il analyse les délires de notre temps. Frédéric II de Hohenstaufen, son destinataire idéal, est cet empereur alchimiste et troubadour, "porte-glaive de Dieu" et disciple d'un maître soufi en qui le Moyen-Age  chrétien trouva davantage que l'une de ses plus hautes illustrations: sa légende, et l'étalon secret des actions et des pensées des hommes sous le ciel. L'auteur s'adresse à lui par-dessus les ombres et les faux-semblants, non comme à un souvenir du passé mais comme au gardien du présent que l'on voudrait nous interdire. "La tragédie est que tout soit unique et irremplaçable. Pour effacer la tragédie, il faut effacer l'unique; la modernité n'est rien d'autre que cela: la fabrication en série". Dans ce "nulle part vociférant" où l'époque prétend nous emmurer, de telles Lectures valent délivrance.

                                                                Philippe Barthelet

Alexipharmaque, 134 pages, 18 euros

www.alexipharmaque.net

Les commentaires sont fermés.