Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2013

Journal désinvolte de Luc-Olivier d'Algange, 09/02/2013

Courir plus vite que le nihilisme ? Se retourner pour lui faire face ? Ou bien s'écarter et le laisser passer ?

*

L'homme de la Tradition lègue, le Moderne consomme, ayant placé sa planète en viager à son seul profit. Générosité et mesquinerie ne produisent pas les mêmes effets. Ne nous étonnons pas de vivre dans une poubelle. Toi qui t'en plains, qu'as-tu consommé, qu'as-tu légué ?

*

Je n'ai jamais si peu ni si mal étudié que lorsque je faisais des "études". Je n'ai jamais été aussi inactif que durant les périodes où j'étais dans "la vie active". Nulle part l'égocentrisme ne m'est apparu plus cuirassé qu'au milieu des gens qui se réunissent pour "parler solidarité" etc... Il devient difficile d'ironiser sur le monde comme il va, antiphrastique, de sa démarche de crabe, impossible à parodier.

*

Sous le signe du docteur Mabuse, la société de contrôle va, à brève échéance, vers la connexion directe du cerveau humain avec la Machine. Le mot d'ordre est "connectez-vous !". Autrement dit, perdez radicalement ce qui pouvait encore demeurer de vos anciennes souverainetés. Qui ne voit pas dans les totalitarismes du début du siècle précédent la répétition un peu cafouilleuse d'un totalitarisme en train de se parfaire, restera dans cet en-deçà de l'esprit critique où l'on s'offre en proie aux mystifications élaborées ou grotesques.

*

La pensée du puritain ou du fondamentaliste tourne toute entière, comme l'âne attaché au piquet, autour de l'acte sexuel. Le libertin, reposé de ses frasques, a le loisir de penser à autre chose.

*

Nos forces, nos faiblesses, sont issues d'une même réalité: nous n'avons plus de royaume. Nous errons, aberrants d'ici ou là. Il est possible de succomber à l'absence de royaume, mais possible aussi de recréer en soi un royaume. Rien de triste. Cris de joie, courses, air libre, récréation générale ! Retour des divinités bruissantes, lumineuses, qui nous arrachent à la torpeur, au bourrage. Vide enchanté, silence florissant. Peuplons, en souverain, d'oiseaux, de vocables volages, la liberté de l'air !

 

Derniers livres publiés: Lectures pour Frédéric II, éditions Alexipharmaque. www.alexipharmaque.net

Propos réfractaires, éditions Arma Artis. www.arma-artis.com

Les commentaires sont fermés.